Rechercher
  • Marie Laure

S’interdire l’Amour !



En voilà une drôle d’idée ! je ne connais personne qui s’interdit l’amour volontairement ou consciemment !

Et pourtant ! je ne reçois dans mes consultations que des personnes majoritairement seules et/ou souffrant d’un manque d’Amour dans leurs relations ! Alors !?


Pourquoi ma vie ne reflète pas (toujours) l’épanouissement que je recherche ? Pourquoi j’ai le sentiment que la vie me refuse le bonheur ? Pourquoi j’ai l’impression d’être privé(e) de ce qui me semble essentiel et indispensable à ma vie ? à la vie de tout un chacun ?

Y’a quand même un truc qui déconne !?


Ben oui ! Mais contrairement à ce que l’on croit, - Ce n’est pas la vie ou - Le fait que je ne rencontre personne dans ma vie amoureuse ou - Le fait que chacune de mes rencontres se terminent en « eau de boudin » ou - Le fait que j’ai l’impression de subir les événements comme si c’était une punition m’interdisant le bonheur que je recherche! qui fait que la concrétisation d’une relation ou la satisfaction d’une vie sentimentale épanouie semblent m’être interdite.


Bien souvent, après une foultitude de déboires amoureux, on va commencer à chercher ailleurs les raisons qui font que .... Puis disséquer la source du « problème »…

Pour se faire, certains, vont demander l’aide de thérapeutes, consulter des médiums/voyants….faire des soins énergétiques…..s’abreuver de notions spirituelles … Tout cela pour trouver des réponses et des solutions,

Ok, ces techniques peuvent nous aider en effet,

Cependant, elles sous-tendent toujours le fait que j’ai le sentiment d’avoir un problème ! que quelque chose ne va pas chez moi ! qu’il y a quelque chose à soigner, à guérir.. et qui d’un point de vue inconscient nourri le sentiment d’être « malade », d’avoir un « défaut » quelconque!

Alors, nous voilà joli !

Ma vie ne me satisfait pas et maintenant on vient me dire que les tentatives que je mets en place pour résoudre le dit « problème » m’enferme dans une position de « malade » ou dans un statut de personne à problèmes !

Je m’explique…


Certes, les thérapies sont bonnes et bénéfiques afin de nous faire prendre conscience de nos modes de fonctionnements et attitudes nuisibles pour nous et nos besoins,

Les soins énergétiques viendront nettoyer les kystes et cristallisations d’énergies négatives….héritées et expérimentées dans notre vie et ainsi fluidifier nos énergies et nous réaligner sur notre chemin,

Sauf que, à un moment donné, il faudra passer à autres chose, Il faudra REcommencer à VIVRE !

Car la vie ne va pas m’apporter sur un plateau ce que j’attends sous une forme totalement épurée de difficultés, d’épreuves ou « la » situation parfaite…

Non, tout sera identique à « avant » !

La seule différence, c’est VOUS ! Vous serez différent ! Vous n’agirez plus de la même façon ! Vous n’aurez plus les mêmes réactions comme la fuite ou le rejet parce que ce serait trop compliqué, ou vous ferait peur !


Si la thérapie suivie a été intégrée, comprise… vous ne pouvez plus vous «vautrer» dans les mêmes schémas redondants qui ne vous ont amené que déceptions et déboires en tous genres…

Cependant, et comme l’aspect amoureux est le sujet qui vous intéresse majoritairement, j’irais plus en profondeur dans cette direction,


Nos vies sont ce qu’elles sont, imprégnées de nos blessures originelles (nous sommes nés avec) ou expérientielles (liées à notre vécu),

Quand la blessure est originelle, elle définit très souvent les expériences négatives qui suivent notre évolution en nous laissant souvent le sentiment d’être damné, condamné à une souffrance sans fin…mais il n’en est rien,


Les blessures, qu’elles soient originelles ou liées à notre vécu n’ont rien de fatalistes et ne font pas de nous des êtres incomplets, « malade », ou « à problèmes » sans parler de conjectures que nous pourrions projeter sur notre avenir tant notre vision de nous-même nous semble négative…


Disons, qu’à ce stade, on se fout pas mal de l’origine de ce qui vient contrecarrer nos souhaits, Rappelons nous simplement et à chaque instant que ce que nous souhaitons est « être heureux et profiter de la vie » et cela doit être le seul point de mire à ne jamais perdre de vue,


Souvent, des personnes végètent dans un travail sur Soi afin de modifier, changer, guérir (chacun le vivra différemment) afin de se « transformer » pour devenir « acceptable », « conforme » à ce que « les » autres attendent ou plus simplement ce qui fait qu'ils n'auraient rien compris du "mode d'emploi",

Même si l’intention de fond ou le choix conscient est toujours « être heureux »

Ce que nous alimentons, malgré nous, est l’idée que comme cela n’a pas fonctionné jusqu’à maintenant, c’est que nous avons un « problème », alors nous faisons tout pour corriger le problème en question pensant qu’après ce travail, tout ira, enfin, comme sur des roulettes !


En fait ! Aucun d’entre nous n’a de problème ou un dysfonctionnement quelconque,

Chacun d’entre nous est arrivé avec un « profil », un schéma d’ADN unique qui ne demande qu’à être exploité (autrement dit vécu), compris puis transcendé,


Donc, si je suis arrivé sur terre avec une blessure d’abandon (que nous portons tous car elle est intensément ressentie au moment de notre naissance), je vivrai et ressentirai cette blessure jusqu’à ce que je comprenne l’émotion de cette blessure puis la transcende, la dépasse pour m’engager corps et âme dans une situation où d’ordinaire cette blessure m’aurait fait fuir, ou accablé de douleur, ou rendu agressif voire violent etc….


Et bien souvent, c’est au stade de l’émotion que nous chutons ! Nous ne parvenons pas à dépasser ce stade car les peurs nous assaillent, les perspectives de douleurs futures, les souvenirs de souffrances passés….nous figent, Et nous reculons ou esquivons « à qui mieux mieux ».. bloqués dans un statu quo que nous décrétons être « le » problème,


Or, il n’y a pas de problème, juste une émotion à dépasser,

je peux faire toutes les thérapies du monde, je serai toujours confronté à cette peur, certes légitime et réelle, mais que je devrai dépasser car les situations qui se présenteront à moi ne seront JAMAIS idéales,


A aucun moment, je n’aurai face à moi, un être qui se présentera fou d’amour et dont la situation sera absolument parfaite afin que nous puissions vivre le bonheur ad vitam aeternam ! JAMAIS ! cela n’existe pas ! sauf dans les romans ou séries à l’eau de Rose !


Alors, je vous entends déjà me répondre que des histoires d’amour où tout est simple, fluide et réciproque existent….oui, certes, mais ces personnes ont choisi d’expérimenter autre chose dans leurs relations à l’autre et qui ne sont pas plus simples….juste différent,


Comme des karmas à épurer, par exemple, où la relation, après les joyeusetés de la rencontre, deviendra juste conflictuelle afin que chacun reprenne son pouvoir (sa place) et guérisse l’image de Soi. Et quand le deal sera rempli, les personnes se sépareront et parfois il faudra de nombreuses années de conflits, de soumissions et difficultés diverses et variées (selon ce que chacun à a comprendre) avant de dépasser ce schéma karmique.


Je vous entends encore râler en pensant que tout est toujours complexe, difficile, douloureux...et que nous devons vivre des épreuves interminables avant de parvenir à notre bonheur,

Et bien, sachez qu'il ne nous est pas nécessaire de vivre indéfiniment des difficultés, Nous, seuls, avons tendance à faire durer le supplice, Une émotion se traverse en quelques secondes, Seul MOI ! irait y greffer tout un panel de croyances et de peurs qui viendront alimenter ce processus et le prolonger d'autant...


Alors, si ma blessure de rejet doit être dépassée, je ne vivrai que des situations où j’aurai à dépasser ma peur du rejet, et les situations que je vivrai ne cesseront jamais de me confronter à cela, Je devrai faire acte de Foi, je devrai m’abandonner à l’inconnu, je devrai prendre le risque en laissant mes peurs ou objections éventuelles de côté,

Objections qui ne seraient que les freins, les prétextes que je m’imposerais pour esquiver l’affrontement de ces dites peurs, car nous sommes malins, enfin notre inconscient devrais-je dire....


Ce petit filou échafaude des plans visant à nous épargner la souffrance afin de nous protéger mais….sous couvert d’obligations, de priorités différentes….nous fait régulièrement orienter nos, soit disant, intérêts sur d’autres sujets afin de ne pas affronter ce qui nous semble être un supplice dans l’instant mais que nous ne faisons que prolonger en éludant le sujet.


Par exemple : si je ne parviens à dépasser ma peur du rejet, je peux, pour esquiver le dilemme : - refuser les relations justifiant mon choix grâce à tout un patchwork de raisons légitimant mon incapacité à vivre une relation sentimentale pour le moment...comme : la personne ne convenant pas, n'étant pas disponible ou ne présentant pas tous les arguments propices à mon engagement,

- stagner dans une relation qui ne me convient pas, choix légitimés par des arguments très concrets nourris de raisons toutes plus valables les unes que les autres mais qui ne feront jamais le bonheur que je me souhaite

- donner la priorité à mon travail, à mes activités annexes, à mes enfants… éludant ainsi la problématique de base ...ceci étant les arguments majeurs revendiqués pour se justifier de ne pas assouvir ses réels besoins...


Alors, quand bien même vous n’auriez pas fait de travail sur vous, entamé aucune thérapie, fait aucun soin énergétique pour épurer vos énergies, nettoyé votre karma et tutti quanti, n’y voyez pas d'obstacle quelconque…

Pas plus que pour les personnes profondément investies d’un travail qui se voudrait spirituel ou personnel…

Personne ne sera épargné par l’expérimentation,

LA vie restant le plus bel enseignant,

- Les plus avertis y verront résolument le schéma à dépasser, agissant sur une voie plus éclairée, - Les autres le subiront sans rien comprendre jusqu’à ce qu’ils le transcende par eux-même, en disant enfin, STOP ! et passent à autre chose, investis d’une nouvelle force de conviction, d’une nouvelle compréhension, d’une personnalité alignée sur QUI IL SONT VRAIMENT…

L’intersection, le switch se fera quoi qu’il en soit, envers et contre tout mais certains pourraient y passer une vie....

Gageons que cette compréhension, cette transcendance se fasse le plus tôt possible afin de pouvoir jouir des années qui nous restent à vivre, afin de n’avoir ni regrets ni remords, ou le moins possible...


Alors, où que vous en soyez dans votre vécu, Quel choix ferez vous maintenant, pour vous !?


Si vous avez vécu des trahisons, Allez-vous vous fermer à l’amour par peur de revivre d’autres manipulations ? Ou allez vous jeter un œil sur ce qui a généré dans votre comportement une quelconque « autorisation » offrant à la personne face à vous tout le loisir de profiter de vous ?

Voyez à quel point vous avez manipulé votre comportement, vos pensées pour plaire à l’autre et être accepté(e), reconnu(e)


Si vous avez été blessé et rejeté…abandonné : Avez-vous observé combien votre abnégation au profit des besoins de l’autre vous a soumis à devoir rejeter vos propres besoins comme s’ils n’étaient pas légitimes ou sans intérêt ? Alors, ne vous étonnez pas si l’autre ne vous voit pas comme légitime et vous rejette car il ne peut vous offrir quelque chose que vous ne vous offrez à vous-même,


Tout cela est très pernicieux, j’en conviens, difficile à accepter et encore moins à reconnaître,

Mais nous en arrivons à nous interdire l’amour ou à accepter des situations inadmissibles pour ne pas avoir à lutter dans l’affirmation de nos besoins et encore moins à les revendiquer associant ces démarches à des conflits incessants qui nous semblent perdus d’avance…ou s'apparentant à une forme d'égoïsme malsain,


Encore une fois, une attitude s’exprimant toujours dans l’esquive de ce qui nous affecte le plus, vous amènera à me répondre que vous vous affirmez ! que vous haussez le ton pour vous faire entendre ! que vous ne vous laissez pas faire ! que vous savez mettre les "hauts là"....etc....


Oui, mais plutôt que de dire « chéri, je me sens rejeté car tu donnes plus d’attention aux autres », on dira : « tu n’es jamais à la maison !» Ou quand vous pensez : « je ne me sens pas respecté », on dira « Non » à tout imprévu ou décision sur lesquels notre avis n’aurait pas été sollicité, ou "tu ne m'écoute pas !" Et la liste pourrait être interminable,


Le réel sujet de controverse ne sera jamais explicité ouvertement, Simplement éludé, sous entendu, minaudé, esquissé.... jusqu'à ce que la situation ne nous laisse plus d'autre choix que de l'affronter...

les couples en arriveront à l'affrontement final où tout ce qui n'aura pas été exprimé ouvertement sera comme projeté sans ménagement et avec toute la virulence de sentiments trop longtemps retenus, étouffés et le résultat pourrait être fatal au couple,


Une personne seule et en recherche d’amour pourrait voir dans chaque attitude venant d’une personne fraîchement rencontrée une interprétation ou une extrapolation des intentions de l’autre en fonction de ce qui la heurte profondément,

Et alors des phrases comme « je ne me sens pas prêt pour un engagement pour le moment », pourraient laissé certains sur le carreaux se disant que la personne n’a pas de sentiment pour lui ou elle alors que cette personne demande simplement une assurance de votre propre engagement vis-à- vis d’elle, un besoin d’être rassuré sur vos intentions.


Nous calquons nos croyances à ce qui se déroule sous nos yeux et en faisons immédiatement une interprétation selon ce qui nous affecte le plus (autrement dit selon notre défi à relever),

Défis que nous vivons de manière très radicalement négative d’ailleurs ! que nous soyons seul(e) ou en couple,


Je reste estomaquée par notre propension à voir en premier lieu les aspects négatifs plutôt qu’une inclinaison sur les aspects positifs que nous voyons majoritairement comme des illusions, agrémentées de suspicions nous laissant le sentiment que si nous ne nous méfions pas ...cela pourrait nous perdre.


Alors et comme je le disais plus haut, il nous faudra faire « le grand saut » ! quitte à y laisser des plumes, Rien ne pourra aboutir favorablement si nous ne prenons aucun risque, et nous n'aurons jamais de garantie, juste notre libre arbitre, Notre Foi et nos convictions et nous devrons tout miser sur nous-même et ce que nous choisissons de croire,


La seule chose que je pourrai gérer est la façon dont je vivrai les événements, - les plus optimistes y verront le pouvoir enseignant de ce que se passe et rectifieront le tir sur leur prochaine rencontre, ou leur permettra de préserver la relation en cours - les plus pessimistes y verront un fatalisme confirmant chez eux une forme d’illégitimité à aimer et être aimé et se fermeront à l’amour. Laissant passer le temps, les années avant de tenter à nouveau l’aventure…mais meurtri et accablés de doutes et de peurs qui ne manqueront pas de répéter les schémas passés….and so one…and so one, et ce, jusqu'à compréhension et transcendance totale de l'enseignement transmis, du défi à relever.


A souligner une ultime fois ! Il n'y a pas de FATALISME, pas de condamnation à perpétuer un schéma de souffrances, Juste des compréhensions et des actes de Foi à instaurer ( actes de Foi ne signifiant pas abnégation, soumission ou sacrifice à mes besoins mais au contraire le respect de ceux-ci) afin de transcender nos peurs (dans cette fameuse Foi que j'ai le droit à l'Amour comme tout un chacun) car nous ne serons jamais épargné de devoir dépasser ce cap ..

Osez franchir le pas, Osez l’aventure !

Ôtez-vous l’idée de ne pas avoir le droit à l’Amour, ne vous refusez pas ce sentiment commun à tous les humains, et légitime pour tous !


Rappelez-vous que tout part de vous, ne vous coupez pas l’herbe sous le pied sous prétexte que vous avez peur ou que la situation ne présente pas toutes les conditions idéales, toutes les assurances visant votre sécurité, Car cela n’arrivera jamais sous cette forme… Bien au contraire, ce sera toujours challengeant….mais le résultat tellement plus savoureux et épanouissant…


Marie-Laure

1 vue

7 Rue François Gillet

69003 LYON

Mobile: 06.61.23.26.89

asso_knowledge@yahoo.com

© 2020 by knowledge

  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page