Rechercher
  • Marie Laure

Retrouver un équilibre dans ses choix,

ou comment poser des choix conscients,

Quand j’en arrive à la conclusion que je n’ai pas le choix, Aie ! Cela signifie que sans m’en rendre compte je me suis tellement limité(e) dans mes choix que j’en suis arrivé à un étranglement tel…que mes alternatives ou solutions possibles ont atteint leur limite. Rembobinons le cursus de mes choix et/ou non choix successifs..et leurs conséquences, Commençons par un exemple, Je recherche un emploi, je démarche les entreprises qui m’attirent et qui correspondent au poste que je recherche, à la hauteur de mes prétentions, Puis le temps, l’attente, les refus successifs commencent à bousculer mes émotions et me mettre en état d’urgence…. Alors, je risque d’avoir le réflexe de commencer à baisser mes prétentions et postuler pour des postes de moindres envergures, qui me plaisent moins et dont le salaire est bof, A cet instant, je ne m’aperçois même pas que je suis en train de faire un choix ! Un choix qui ne va plus dans le sens de mes ambitions, de mes souhaits….mais vers un abandon, une résignation, et j’entame alors une lente pente...pente de plus en plus vertigineuse qui me limitera progressivement dans mes choix. Et, petit à petit, j’en arrive à prendre le premier poste que l’on voudra bien me proposer…car j'ai le sentiment de ne plus avoir le choix ! Que la situation m’impose de devoir me résigner à «choisir» quelque chose que je ne veux pas, qui ne me plaît pas et me laisse le sentiment d’être limité, contraint et empêché de réaliser mes rêves… Et, voilà ! Notre première erreur commence à l’instant où je fais un choix d’urgence que le temps me donne le sentiment de devoir prendre, Et, j’ai tous les arguments pour étayer ce pseudo choix ! Manque d’argent, factures à payer, pression sociétale… Or, quand je laisse de côté l’illusion que je suis pressé par le temps et les conditions que me semblent m’imposer ma situation, Rien ne me dit qu’en poursuivant mes recherches, à la hauteur de mes prétentions initiales et malgré les 20 refus qui m’ont été opposés…que le prochain ne sera pas le bon !!! Quand je prends conscience que je me suis moi-même limité en rabaissant mes prétentions, en m’imposant de facto des choix de plus en plus restreints ! jusqu’à en arriver à un ultime choix qui ira, au final, à contre sens de mes désirs ! Je dois réagir ! Car rien ni personne ne m’a dit que je n’avais pas les qualités et les compétences pour les postes auxquels je postulais, chacun des refus que j’ai reçu ne me disait pas que j’étais incompétent, mais j’en ai fait cette déduction, j'ai cessé de persévéré, l’épreuve et la difficulté, accompagné de mes peurs m’a simplement fait capituler…. Or, cette capitulation est un choix …ou dans le même temps je fais le « non choix » de persévérer…. Voyez-vous, il est assez subtil et difficile de constater et surtout d’admettre que nous sommes toujours à l’origine de tout ce qui se produit dans nos vies, que ce que je vis n’est que le fruit de mes choix et non-choix, le plus souvent inconscients.... Les « non choix » sont le simple fait de ne pas faire de choix, de laisser les événements extérieurs m’apporter les solutions que j’espère, Quand je ne fais pas de choix, que je me positionne en mode « attentes » et « espoirs », Que je me donne le sentiment de ne finalement pas savoir ce que je veux vraiment…et surtout de ne pas me battre pour obtenir ce que je veux vraiment, Je génère ainsi dans ma vie nombres de limitations qui m’éloigneront progressivement de mon objectif, de mes rêves et de mon bonheur tant désiré. Comment se reflète le non-choix dans un autre exemple ? Je peux par exemple, souhaiter une relation sentimentale, Or, je ne rencontre personne digne d’intérêt, je cultive mes désirs et envies de concrétiser une relation mais je ne fais rien pour cela….j’attends…j’espère… Et c’est mon absence de choix à cet instant qui commence à me limiter en ne posant aucun acte visant les rencontres, Si je persiste à ne vouloir communiquer qu’avec un cercle très restreint, que je ne sors pas ou peu, que je sélectionne par avance le type de personnes que je souhaite rencontrer…. je limite d’autant les perspectives que la vie pourrait m’offrir… J’ai mes prétentions sur le genre de personne que je recherche mais je ne fais rien pour la trouver, j’attends que la vie, la chance mette sur mon chemin « la » personne que j’attends et…avec, comme cerise sur le gâteau ! tous les apparats et attributs de mes prétentions… Bon, autant vous dire que l’on risque d’attendre longtemps…. Et, petit à petit, on en vient à laisser entrer dans notre vie une personne qui ne nous convient pas parce que la « dead line » que l’on est capable de supporter a déjà très largement été dépassée… (parenthèse en passant, la personne qui se présentera sera une personne qui viendra vous bousculer afin de vous sortir de l'inertie....et ce, de manière assez brutale afin de vous faire réagir...et c'est un cadeau pour vous, pas une malédiction disant que le sort s'acharne sur vous !) Simplement, parce que je cherchais à rencontrer une personne qui remplirait tous mes critères avant même d’avoir entamé une relation avec elle et lui avoir laissé le temps de me montrer, dans l’évolution de la relation, qu’elle correspondait à mes critères, Je cherchais à m’assurer de toutes les certitudes et confirmations possibles et imaginables, selon mes choix inconsciemment limités qui ne visaient que la sécurité et la garantie que cette relation ne me ferait pas souffrir, Je ne me suis pas rendu(e) compte que je limitais mes choix, Simplement en cherchant à me prémunir d’une souffrance éventuelle, en recherchant ou devrais-je plutôt dire, en attendant une personne qui pourrait me garantir de son amour indéfectible, tout en me montrant face à autres, très sélectif(ve), intransigeant(e), bourré(e) de critères et suspicieux(se) d’une éventuelle trahison….alors même que je ne m’étais pas encore offert le choix de laisser entrer quelqu’un dans ma vie, Sans me rendre compte que j’avais déjà verrouillé et limité mes choix à une seule possibilité, à savoir, rencontrer la personne parfaite selon tous mes critères, dont la perfection devait être confirmée avant le premier rendez-vous ! Quand on y réfléchi ! Vous êtes d’accord avec moi ?…c’est impossible ! Une relation se construit dans le temps, Alors, donnez à la personne que vous rencontrez la chance de vous montrer qu’elle correspond à vos critères mais n’exigez pas de preuves, de confirmations avant le moindre échange… Il est assez difficile de constater à quel point nous nous limitations dans nos choix et que nous nous infligeons, au final, plus de souffrances que celles dont nous cherchons désespérément à nous épargner. L’indice nous permettant de constater que nous avons fait des choix inconscients divergeant de nos souhaits est la constatation d’une stagnation dans notre vie, Un statu Quo qui semble vouloir perdurer malgré notre sentiment de tout faire pour en sortir, Le seul constat que j’ai pu observer dans ma propre vie est la prédominance d’actions précautionneuses, comme des appels du pied incertains qui tâtonneraient un peu le terrain pour voir s’il est sûr, jalonnés d’hésitations, de retenues, agrémentés d’un manque de confiance en la vie qui au final, génèrent des situations aussi ambiguës que ce que mes doutes et peurs ont apporté à la situation, Or, nous ne pouvons recevoir que ce que nous donnons et ceci est transposable à toutes les situations. Vous avez des doutes…la situation sera nébuleuse, Vous avez peur de l’échec…la situation vous mettra en échec ou sera très challengeante Vous avez peur d’être trahi, vous ne rencontrerez que malhonnêteté etc… Bon, ben, on fait quoi ?! Premièrement, ne jamais perdre de vue notre objectif, notre rêve, notre désir….et s’y tenir coûte que coûte, Car, à chaque fois, que je ferais un choix me restreignant ou un "non choix" du fait de mon inaction, Je limiterai mes choix, je me résignerai et abandonnerai progressivement, m’éloignant inexorablement de ce qui me tient à cœur, Posez TOUJOURS des choix qui vous guident vers votre objectif, en faisant fi de toute contrainte extérieure (réelle ou imaginaire) comme le temps, l’impatience, les peurs, les doutes, les obstacles… TOUJOURS, c’est impératif ! Si vous voulez voir la concrétisation de ce que vous voulez ! PERSÉVÉREZ ! Coûte que coûte ! Car vous serez toujours challengés par vos peurs, par des obstacles etc…. Mais ils n’auront valeur que de tests pour que vous confirmiez vos choix ! Que vous persévériez dans vos objectifs ! L’objectif étant que vous validiez et revendiquiez votre pouvoir un jour après l’autre… Que vos actions aussi petites soient-elles vous portent toujours vers une concrétisation, étape par étape, allant toujours dans le sens de ce que vous désirez et non vers la résignation, Prêtez attention à vos choix ou non-choix passés, face à votre situation actuelle afin d’en tirer les leçons et ne pas reproduire les mêmes schémas, notamment les schémas du passé n’ayant engendrés que des résultats décevants, Observez vos actions et réactions habituelles et regardez si elles vous ont permis d’obtenir la réalisation de vos souhaits, Car le cas échéant, un changement radical de vos actions est nécessaire pour ne pas dire IMPÉRATIF si vous voulez voir d’autres résultats dans votre vie… En résumé, Confirmez vos choix par des actions concrètes menant à l’objectif que vous souhaitez atteindre et défendez les ! Persévérez malgré les aléas en gardant bien à l’esprit qu’à l’instant où vous capitulez, que vous vous résignez…vous cédez vos opportunités de choix et vous limitez d’autant vos perspectives d’obtenir ce que vous souhaitez, La réussite vous est assurée si vous suivez votre ligne directrice...envers et contre tout ! C’est cela reprendre son Pouvoir ! Bien à vous, Marie Laure

0 vue

7 Rue François Gillet

69003 LYON

Mobile: 06.61.23.26.89

asso_knowledge@yahoo.com

© 2019 by knowledge

  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page