Rechercher
  • Marie Laure

Miroir, Mon beau Miroir !


Et si nous parlions des miroirs dans nos relations!


Nous avons toujours quelque chose à comprendre sur nous-même dans les liens qui nous unissent aux autres, et ce, quel que soit le genre de relation.


Au premier abord, lors d'une relation, je me sens attiré par ses qualités,

En effet, nous recherchons dans nos partenaires ou amis, soit des personnes qui nous ressemble, soit des personnes qui viendront combler ce que nous pensons manquer.


Donc, ce que nous admirons chez l’autre, ce que nous aimons et qui nous attire, nous renvoie des qualités que nous possédons et que nous exprimons ou non.


Si nous ne les avons pas reconnues en nous, c’est parce que nous pensons ne pas les avoir, cela signifie simplement que nous les avons refoulées et qu’intérieurement nous en souffrons, alors, nous les cherchons à l’extérieur pour nous sustenter d’un manque. »

Voilà qui est plutôt facile à admettre et à identifier,


Mais, cela sous-entendrait qu’il en va de même avec les défauts?


Et oui ! et heureusement que nos propres relations viennent nous éclairer !

(Il y a néanmoins des interprétations et des messages parfois alambiqués qu’il nous est nécessaire de regarder sous plusieurs angles.)


Le principe de départ est d’être honnête avec soi-même car poser un déni ou un refus clair et net sur un aspect de notre personnalité qui ne serait, de notre point de vue, pas très glorieux, ne nous fera pas avancer.

Tant que cet aspect ne sera pas reconnu, il se représentera à nous autant que nécessaire et de manière de plus en plus virulente jusqu’à ce qu’on l’identifie et le transcende.


Exemple :

Mon partenaire est couvert de dettes et me met en difficulté, alors que je suis économe et gère bien mon argent.

Par le passé, j’ai déjà rencontré ce genre de problème et j'ai aidé un ex partenaire à se sortir d’une passe difficile.


Quel est le miroir ?

Il n’y a pas qu’une réponse à un miroir mais « la » réponse qui vous concerne et que vous pourrez reconnaître chez vous en acceptant de vous remettre honnêtement en question. (C’est pourquoi, mes schémas ne sont que des exemples d’interprétations et en aucun cas une liste exhaustive)


Dans ce cas de figure, nous pourrions nous reconnaître en admettant que nous avons toujours voulu être indépendant financièrement et dans le contrôle de nos revenus.


Or, ce désir d’indépendance matérielle n’a fait qu’attirer à moi des personnes « dépendantes », des personnes n’ayant pas assez confiance en eux pour subvenir à leurs besoins par leurs propres moyens.


Ce miroir pourrait également me pousser à reconnaître en moi mes propres désirs à être pris en charge par quelqu’un d’autre, et ainsi me reposer aussi sur l’épaule de mon/ma conjoint(e) car je commence à être exténué par mes luttes et efforts récurrents à vouloir tout gérer, tout contrôler …


Vous voyez, un miroir ne se lit pas basiquement dans quelque chose de strictement similaire.


La projection que me renvoie la personne face à moi, me renvoie également la notion de jugement,


je juge l’autre sur ses petits travers sans m’apercevoir que je les porte en moi, et que, j’ai choisi de ne pas les exprimer soit en exerçant un déni (sous-entendu je m’en sers sans m’en apercevoir et ceux-ci prendraient une autre forme) soit en reconnaissant que cela ne me plaît pas ; auquel cas, cela signifie que je retourne ce jugement contre moi en adoptant une attitude exemplaire et juste selon mes critères mais qui m'amènera à expérimenter de nombreuses expériences contrariantes me forçant à me justifier de cette attitude.


Exemple,

La personne de mon cœur est très autoritaire et froide dans son comportement,


Alors, a-t-il changé depuis votre rencontre ou avait-il/elle déjà cet aspect ?

Bon, nous savons que de manière générale, nous essayons de nous montrer sous nos meilleurs aspects en début de relation, donc nous pourrions être « dupé » d’une certaine façon et nous pourrions nous-même, dans nos comportements édulcorer un peu, voire beaucoup, notre « vraie » personnalité.

Nous savons tous que c’est une erreur mais bon….quand nous voulons séduire quelqu’un nous adoptons un comportement qui nous échappe quelque peu…


Cependant, il n’y a pas d’erreur ou de mauvais hasard,

si cette personne a été mise sur mon chemin, c’est qu’elle a quelque chose à m’enseigner, que j’ai, quoi qu’il en soit quelque chose à apprendre.


Cet aspect autoritaire que vous avez peut-être l’impression de subir, n’est que le reflet du jugement autoritaire que vous portez sur vous-même par des principes, des valeurs que vous défendez vigoureusement dans votre comportement.


Cette autorité sur vous-même pourrait, par exemple, vous dire que vous mettez un point d’honneur à toujours être dans le respect de l’autre…et parfois cela peut prendre l’aspect d’une forme de soumission servile aux autres que vous manifestez en étant toujours agréable ou aimable alors même que vous pourriez faire face à des personnes fortement désagréables.


Vous pourriez exercer une certaine rigidité dans votre comportement en cherchant à « être une bonne personne » selon les critères que vous avez définis comme étant justes et louables. Et, le jugement que vous posez sur le comportement de l'autre pourrait dire "regarde tous les efforts que je fais, prends exemple car c'est "la" bonne attitude" et cependant, vous seriez systématiquement contraint à devoir justifier de cette "bonne" attitude vis à vis de personnes vous opposant cette même rigidité qu'ils exprimeraient vis à vis de l'extérieur alors que chez vous elle serait intérieure.


Bref, les interprétations possibles que je décris sont non exhaustives. Chaque cas est particulier.

La nature humaine est tellement complexe, qu’essayer de la ranger dans des cases donnerait des résultats complètement erronés et absurdes.


Le miroir qui me serait renvoyé n’a de valeur que pour moi.


Bon, elle est bien gentille la p’tite Dame mais ça me sert à quoi de voir cela ?


Un miroir vient nous aider à comprendre que nous sommes beaucoup plus que ce que nous croyions être.


Quand j’ai l’impression d’être une victime de la vie, des autres… Ai-je reconnu la personne forte en moi qui a surmonté tant d’épreuves !?

Ai-je vu le courage et la détermination dont j'ai fait preuve tout au long de mon existence et dont je peux être fier(e)?

Me suis-je apporté gratitudes et félicitations pour mes propres efforts?


Quand je m’insurge devant la malhonnêteté des autres,

Ai-je vu le mensonge que je m’inflige en n’admettant pas je mérite plus que ce que j’accepte de vivre dans mon quotidien, Ai-je vu le déni que j’ai accepté de porter en me méprisant de n’être pas à la hauteur de mes rêves car j’aurais posé le jugement que je me sens « nul(le) » et « incompétent(e) »…


Un miroir me permet de voir ma part sombre que je ne veux pas voir et qui se retourne contre moi, en me mettant face à des situations qui me montre à quel point je me suis rejeté(e) moi-même,

Car, quand je m'insurge et juge un comportement violent que j'observe à l'extérieur, que cela me met en colère et dans une attitude virulente de rébellion,

Ai-je pris conscience de la violence et de la rébellion qui couve en moi ?

Ai-je remarqué que cette colère n'était que le cri de souffrance et de rébellion face à ce que j'aurais vécu de douloureux?

Ce jugement qui me pousse à militer pour des causes humanitaires, à manifester au sein de révoltes sociales...

et qui ne serait que le cri d'alarme devant l'injustice que j'aurais ressentie et que, faute de pouvoir, corriger mon passé,ou agir sur ce que je vis dans ma relation de couple, m'amène à rediriger mon pouvoir sur quelque chose d'autre qui me permettrait de retrouver un peu de légitimité, de dignité

et, peut-être alléger un peu la violence que je m'impose au quotidien...


Ce jugement tranchant et radical que j'oppose aux autres me renvoie douloureusement ce sentiment d'injustice que je ressens vigoureusement en moi et contre lequel je lutte en permanence en m'imposant un comportement que j'estime "juste" et que les autres semblent ignorer, renforçant ainsi ma frustration.


Un miroir m’amènera également à reconnaître en moi mes plus beaux atouts, mes plus belles qualités dont je crois être exempt,

Et, enfin, voir que je suis parfait(e) comme je suis, légitime et souverain de ma qualité d’être,

Que je possède également ces belles parts en moi, celles-là même que je reconnais aisément chez l'autre et que j'admire

sans les reconnaître chez moi parce que je manque d'estime pour Moi, parce que j'ai le sentiment de ne pas être aussi "bien", aussi "parfait",

Car j'ai le sentiment de ne pas posséder d'aussi belles qualités.


Ce miroir me pousse à reconnaître que je n’ai nul besoin d’assentiment ou d’approbation car je sais Qui je Suis au fond de moi et en suis fier, j'avais juste besoin qu''on me le confirme.


Il y a toujours un cadeau dans le reflet du miroir que je me propose, celui-ci me confirme que je suis quelqu'un de bien….mais je le savais déjà ! ne restait qu’à le reconnaître !

ou celui-ci me bouscule pour que je dépasse une idée erronée que j'avais de moi, en me plaçant devant mes contradictions pour que je les reconnaisse et que je les transcende afin d'en faire bon usage….


Quand je reconnais un miroir et que je comprends le message qu’il cherche à me transmettre,

je m’en délivre dans le même temps, je comprends que les aspects de moi que j’ai rejeté ont fini par me placer dans des situations de plus en plus difficiles et conflictuelles qui, si je reste dans la résistance et l’opposition me conduiront,

pour rester dans le thème de cette publication sur les relations, tout droit à la rupture, à la séparation et qui, dans les suites, m’amèneront à rencontrer des personnes dont ces aspects seront extrêmes et bien plus douloureux …


Un miroir vous permet de vous libérer de vos chaînes et de laisser fleurir dans votre vie des expériences bien plus épanouissantes …ce serait dommage de s’en priver !


Marie Laure

2 vues

7 Rue François Gillet

69003 LYON

Mobile: 06.61.23.26.89

asso_knowledge@yahoo.com

© 2020 by knowledge

  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page