Rechercher
  • Marie Laure

La Fin de l'Urgence


Cette période de confinement totalement inédite et insolite, nous perturbe tous dans nos modes de fonctionnements,


Nous nous retrouvons contraints et forcés à l’arrêt…


Nous disposons de tout notre temps….

Mais, pour en faire quoi ?

« Je ne sais plus, je n’ai jamais pris le temps pour me poser cette question »


Peut-être devrais-je, enfin, faire ce qui me plaît et que je n’ai jamais osé faire …faute de temps…ou parce que j’ai, jusqu’ici, porté mon attention sur des actions que je trouvais justes et appropriées car il me semblait que c’était ce que je devais faire,


Peut-être ai-je eu peur du jugement d’autrui en exprimant mes réelles envies, et me suis mis en retrait pour me conformer à ce que l’on attendait de moi, me cherchant divers prétextes pour ne pas passer à l’action et ne pas me positionner, ne prenant pas « le temps » …

La fuite, l’esquive étant plus simple…


Ce fameux temps que l’on me rend après me l’avoir si longtemps restreint, peut me déstabiliser, me mettant face à moi-même, me laissant comme abasourdi face à un vide, un manque…une perte de repère…car je n’y suis pas habitué,


J’ai peut-être toujours été actif, me démenant dans tous les sens, allant par monts et par vaux, dans une quête vers l’extérieur….à la recherche de réponses sur mes propres valeurs que je ne pensais trouver qu’auprès des autres….vers un bien-être que je ne pouvais trouver qu'en dehors de mon Etre, m'estimant insuffisant à me combler par moi-même.


Et, je me retrouve comme exclu(e) de cet extérieur qui, par cette épreuve, m’invite à me recentrer sur moi et à retrouver les réponses en moi, à retourner vers ce qui fait sens pour moi, selon mes propres valeurs, mes propres ressentis…sans les chercher auprès des autres dont j’attendais le consentement pour me conforter dans mes choix, me confirmer que j’étais sur le bon chemin, dans la véracité de mes convictions….


Non, aujourd’hui, je dois les retrouver par moi-même, m’ajuster selon mes propres vérités, mes propres convictions et envies….

Aujourd’hui, je dispose de tout mon temps,

Il n’y a plus d’urgence, plus d’impératif imposés par qui que ce soit…

J’arrête de courir après ce temps....qui glisse entre mes mains..


Je ne peux plus remettre les choses à plus tard, me trouver des prétextes pour retarder cette introspection, ce regard sur moi….indispensable et impératif ….


La Vie m’impose de me regarder en face, dans les yeux….avec cette injonction qui dirait « il est temps ! »…

« il est temps d’exprimer Qui tu es », « d’exprimer tes vraies valeurs »…. « de prendre ce temps pour ce qui est important pour toi»


Finalement, nous avons le sentiment que ce qui avait de l’importance auparavant et qui prenait le pas sur tout,

Me mettait dans l’urgence d’une poursuite effrénée d’obligations, de devoirs….de « il faut », « je dois », de « je n’ai pas le temps… »


Et qui aujourd’hui n’en a plus …alors, je dois me réinventer,

Occuper mon quotidien autrement, me recentrer sur autre chose,

Pour combler ce temps dont je ne sais plus que faire,


Ce repos si souvent souhaité afin « d’avoir le temps de prendre son temps » et qui, bizarrement, me met finalement en panique, parce que je ne sais plus comment l’occuper,


Je cherche à conserver un semblant de « connu » et pour le combler : Je fais le ménage, je m’occupe des enfants , de mon entourage restreint…je fais un brin de popote..de jardinage..Et…après…?!


Je pense enfin à prendre soin de moi…

Pour ne pas perdre l’esprit, le moral, je me recentre sur moi et mes besoins parce que cela devient vital pour moi,

Ce vide « temporel », ce silence et ce calme si soudain peut m’oppresser et me faire peur,

Alors je réagis,


Je m’introspecte et revisite mon intérieur, les besoins de mon enfant intérieur,

Je choisis de m’occuper avec les seules choses qui m’ont toujours motivées, mes passions car...

C’est tout ce qu’il me reste,


Et, j’y découvre ou redécouvre ma joie, mon harmonie…


Il n’y a plus d’urgence, plus de pression,

Qu’un temps qui est mis à ma disposition afin que je l’occupe avec ce que j’aime le plus,

- Mes loisirs, mon bien-être, ma joie intérieur …

- Partager ou renouer avec les êtres que j’aime,

- Offrir tout l’amour que je ressens en moi sans jamais oser l’exprimer car je pensais avoir le temps de le faire,


Si je m’interroge à propos des personnes en suractivités et obligations renforcées durant cette période, je pourrais trouver ce paradoxe très injuste,

Pourquoi, n’ont-ils pas droit à ce ressourcement salutaire et indispensable à tout un chacun ?


Mon avis est que ces personnes sont sur leur voie,

La voie du Don, du service…et c’est tout à leur honneur,


Ils expriment leurs passions, même si leurs corps pourraient en souffrir et l’épuisement être à la clé,


Mais le service rendu à l’humanité durant cette période est sans nul doute ce qui les mettra le plus en joie,

Ce qui les valorisera dans leur For intérieur, leur offrant une immense fierté, une reconnaissance indéniable pour leur dévouement et possiblement un des plus beaux cadeaux dont ils pourront se glorifier,

Et le narrer à leurs petits enfants jusqu’à la fin de leurs jours…


Alors, les personnes qui vivent mal ce confinement n’ont qu’une seule question à se poser,

Une question que l’on pourrait formuler de bien des manières:

- En quoi cette aventure est bénéfique pour moi ? Que m’offre ce bouleversement ? Quel cadeau dois-je y trouver ? Quel est le message, l’enseignement pour Moi, que dois-je comprendre?


Car il est indéniable qu’un cadeau est à la clé, si chacun suit le mouvement, sans peur, dans la confiance que quelque chose de bénéfique en ressortira,

Je suis assuré(e) de Vivre une des plus belles expériences qui soit et d’en ressortir grandi, bonifier, ouvert à de nouvelles perspectives et à un avenir plus conforme à mes rêves.


J’ai également une pensée particulière pour toutes les Âmes qui quittent ce monde en cette période et qui, à leur manière, participent en nous rappelant combien la vie est précieuse et qu’il serait peut-être temps d’en profiter…


Alors, chacun trouvera dans cette épreuve le message bienveillant qui lui est adressé personnellement,


Mes plus belles pensées et encouragements à vous qui me lisez,

Je vous souhaite le meilleur,


Marie Laure

0 vue

7 Rue François Gillet

69003 LYON

Mobile: 06.61.23.26.89

asso_knowledge@yahoo.com

© 2019 by knowledge

  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page