Rechercher
  • Marie Laure

Devenir un créateur conscient !

Mis à jour : 17 sept. 2019




Nous sommes tous créateurs de notre vie, quelle nous plaise ou non !

Chaque événement, rencontre, situation, relation est le résultat de ma création, nous l’avons simplement oublié et surtout nous en savons pas comment nous avons créé telle ou telle situation car bien souvent elle diffère du désir conscient.

Nous avons tellement pris l’habitude de remettre les choses à l’extérieur de nous que nous sommes devenus impuissants, dépendants, soumis aux événements que nous rencontrons. Comme une fatalité, nous subissons notre vie, légitimant nos réactions, émotions, prise de position comme en réaction à des faits extérieurs à nous, des faits imposés par la « dure réalité » sur laquelle nous n’avons pas prise et qui nous fait souffrir,

J’ai de la peine aujourd’hui de constater que mon vécu n’est que le reflet de mes croyances, de mes peurs et que j’ai laissé mes rêves, mes ambitions, de côté car l’extérieur m’a paru au fil des années trop hostile, que l’extérieur m’a laissé croire que mes rêves étaient irréalisables, que mon bonheur dépendait d’autrui, que je devais attendre l’approbation de l’extérieur pour me réaliser…

La vie est un challenge, un défi à dépasser, un apprentissage, qui, si nous le voyons difficile sera parsemé d’embûches, lesquelles embûches viendront confirmer notre impuissance face au monde qui nous entoure, et alimentera mes croyances, mon égo. Et, mon égo, par instinct protecteur viendra renforcer ma méfiance face à la vie.

Nous nous sommes tous posés la question du but de notre existence, de notre mission de vie, de l’intérêt d’être ici sur terre ; car notre esprit est rationnel et a besoin de connaitre la raison de toute chose, à tirer des conclusions, faire des choix tranchés entre deux opposés en estimant qu’admettre les deux était impossible !

« Je me définis selon les normes reconnues, admissibles et j’oublie se faisant mon libre arbitre ».

Notre besoin de légitimité, de reconnaissance nous pousse à nous conformer à ce que pense la majorité, par besoin d’équanimité, d’appartenance qui alimente notre vision de la vie, de « la réalité », notre peur d’être différent nous exhorte à chercher des validations à l’extérieur qui conforteraient notre position, notre croyance, nous rassureraient et ultimement justifieraient ce que je pense de la vie, que j’ai bien raison de penser ce que je pense …les « autres » m’en apportant toujours la preuve !

Mon évolution est constante, que je travaille sur moi, que j’aie une spiritualité ou non, seul ce que je pense de moi détermine ce que je vis.

L’Univers aussi bienveillant soit il, apportant réconfort, conseils, amour reste bien impuissant devant celui qui reste dans un schéma étriqué, aveugle à sa réalité, qui au fil des épreuves a transmis son pouvoir à une autre forme d’autorité, en oubliant que lui seul est son propre Maître possédant tout pouvoir sur sa vie et sur ses créations.

Il est plus simple et plus déculpabilisant de remettre ses malheurs sous la responsabilité d’autrui ou de l’Univers que de reconnaître que nous sommes seuls responsables, même si nous ne savons pas comment nous avons pu ainsi nous fourvoyer, nous confondre dans nos propres illusions alors que notre seul souhait était d’être heureux !

Enfants, nous avons joués et perdus de nombreuses fois au jeu de la bataille, mais nous nous sommes toujours relevés, nous avons rejoués car au fond de nous, nous connaissions notre valeur, notre potentiel créateur, notre puissance, nous avons doutés mais sans capituler, une motivation intérieur nous stimulait au point de recommencer encore et encore….notre foi était sans faille, illimitée…notre intérêt du jeu, de l’expérience motivés par la joie, la confiance, la curiosité, l’amour de la vie…

Nous étions les héros de nos jeux, nous possédions le pouvoir, la force d’Hercule, les facultés de Superman, la dextérité de Spiderman…Qu’avons-nous fait des super héros que nous incarnions ?

Seules les années, les expériences éprouvantes ont commencé à prendre le dessus sur nos convictions profondes car nous avons cessé de croire en notre potentiel, nous avons fini par admettre dans une forme de fatalisme, les croyances des uns et des autres qui pouvaient confirmer notre vécu et notre impuissance. Nous avons petit à petit cessé de jouer, de croire, d’avoir la Foi, nous avons relégué aux oubliettes nos rêves, un par un, de désillusion en désillusion et avons laissé la crainte, le besoin de sécurité prendre le dessus pour se conformer à ce que l’on attendait de nous et…finalement abandonner notre Pouvoir Créateur !

Notre Pouvoir que nous avons confié à l’extérieur, en pensant qu’il savait mieux que nous ce que nous pensions, voulions, aimions !!!

Choisissons aujourd’hui de reprendre le contrôle de nos vies et agissons selon nos propres convictions, valeurs, envies en considérant que ce qui nous arrive n’est que le fruit de nos propres créations ! donc autant savoir ce que nous créons et comment !!

Bien heureux celui qui est satisfait de sa vie, celui-ci a trouvé son saint graal, ne changez rien !

Nous possédons chacun le nôtre, il est unique à chacun !

Nous sommes les seuls à posséder les ingrédients permettant de concevoir la parfaite alchimie de notre Etre, les composants de notre perle précieuse, unique, rare et capable de matérialiser notre bonheur, cette notion « vague » qui n’a de sens que pour celui que le vit et qui serait bien en peine de vous en donner la définition tant elle est propre à chacun.

Ce qui fait mon bonheur est en moi ! moi seul en connais la fragrance ! personne ne peut m’en donner la technique, l’enseignement, le soin….ceci reviendrait « encore » à remettre mon pouvoir à l’extérieur et dire que je ne sais pas ce que j’aime, ce qui me fait plaisir !

Quand bien même, je recevrais l’enseignement parfait, serais-je dans les dispositions qui me permettraient de le comprendre, le « mind set » suffisamment ouvert pour interpréter le message ?

Nous avons choisi de venir dans ce monde, pour en faire l’expérience, expérience de la dualité, des opposés, des contraires ; chercher à fuir la souffrance revient à fuir la vie et la jouissance de celle-ci.

Cette peur de la souffrance, bien légitime, nous contraint, nous bloque, aliène nos actions par instinct de protection, de sécurité. Et, nous nous retrouvons tous à demander des changements, à supplier l’Univers de voler à notre secours, à chercher LE thérapeute qui possède la formule magique à mon bonheur, à faire un travail sur Soi qui apportera la solution à ce que je vis et qui ne me convient pas. Ce développement personnel qui apporte une nouvelle foi, une nouvelle façon de voir la Vie, qui pose un pansement sur certaines blessures mais dont la plaie reste ouverte, comme un enseignement sans fin qui ne change pas mon quotidien et me laisse les mêmes sensations de manque, de vide…alors j’entame un nouvel apprentissage, une nouvelle technique auprès de personnes qui SAVENT mieux que moi…and so on !!!! and so on !!!!

Or, nous oublions que la réponse est en nous, qu’il nous faut retrouver confiance en nous et en nos propres perceptions, nos sensations corporelles, nos émotions pour obtenir toutes les solutions à nos problèmes. C’est cela « reprendre son Pouvoir »

Le seul travail qui nous est demandé est d’être nous même dans ses contradictions, dans un savant mélange de nos ombres et de nos lumières, d’exprimer nos vérités selon nos propres convictions et non celles imposées par la majorité, par la bien pensance, par les diktats sociaux, religieux ou autres.

De réaliser une introspection avec honnêteté sur ce que nous ressentons, désirons réellement, regarder nos parts sombres avec la bienveillance d’un parent et les incarner pleinement, les intégrer au sein de notre part lumineuse. Ne pas en avoir peur car les rejeter, les renier nous rend dépendants et victimes de celles-ci…

Nous sommes imparfaits, osons le reconnaître car nous vivons dans un monde imparfait et la justesse de notre vie repose dans cette imperfection, notre bonheur est dans la reconnaissance de cette parfaite dichotomie qui fait de nous des Etres Uniques et Merveilleux !

Retrouver mon JE SUIS dans ce sac est nœud est probablement le plus dur mais il est LA solution a une vie épanouie, conforme à MES besoins.

Faites vous confiance, vous êtes votre Dieu incarné dans un personnage complexe, ambivalent, parfois sombre mais Ô combien Magnifique ! Unique !

Marie Laure

7 vues

7 Rue François Gillet

69003 LYON

Mobile: 06.61.23.26.89

asso_knowledge@yahoo.com

© 2020 by knowledge

  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page