Rechercher
  • Marie Laure

Changeons l'ambiance de notre égrégore collectif


L’ambiance mondiale actuelle n’est pas réjouissante, je ne vous apprends rien !

Comment en sommes-nous arrivé là ? et surtout

Que pouvons-nous y faire ?


Eh oui, nous pouvons changer cela ! mais pas de la manière que vous imaginez,

Voyons cela ensemble,


Voilà près d’un an que ce cher virus a fait son apparition et a généré, bien malgré lui, un état de psychose qui s’est propagé dans notre monde :


- Dans notre Monde personnel, d’abord.. en nous confrontant à de nouvelles restrictions et privations de nos libertés que nous pensions définitivement acquises et pour lesquelles on viendrait nous dire que celles-ci doivent être reconfirmées, réactualisées, renégociées et enfin revendiquées,

Et plus inconsciemment au réveil de notre mortalité… de l’éphémérité de notre passage sur cette terre…du caractère urgent à Vivre notre vie et de lui donner un sens …


Ainsi le Message pour moi est de me recentrer vers l’essentiel dans ma vie « est-ce que continue à perpétuer un schéma qui ne me convient plus ou est-ce que je m’oriente vers ce qui fait sens pour moi ? » « est-ce que j’accepte de participer, enfin, à la Vie, à ma Vie ? ou continuer à la subir ?» « est-ce que je vais, enfin, poser les actes que je ne cesse de reporter.. en attendant le « bon » moment ? »


- Collectivement et Unanimement, nous sommes tous impactés, et l’ambiance mondiale a changé, s’est modifiée pour faire ressortir un besoin collectif de changement vers plus d’humanité et de solidarité et qui me donnent l’espoir de voir enfin l’humanité se réveiller et ne faire qu’Un :


Collectivement, nous ressentons la nécessité de nous allier, de nous réunir pour transformer notre Monde et lui donner l’image qui nous ressemble et de lui apporter le changement majeur que nous appelons de tous nos Vœux.


Et pour se faire, chacun ira à son rythme…selon ces compréhensions personnelles et la voie d’accès qui lui est nécessaire pour se réveiller.


Ainsi, la Voie spirituelle sera nécessaire à certains alors que pour d’autres il leur faudra atteindre un paroxysme d’oppressions et de privations pour enfin dire « stop »…

Cette prise de conscience est propre à chacun….il n’y a pas à juger….chaque chose arrivant en son temps…


Collectivement, nous en avons assez de subir un schéma ancestral et plombant…hérité de l’histoire du monde que nous voyons sans cesse se répéter, perpétuant les mêmes effets infructueux, les mêmes absurdités et les mêmes conséquences dévastatrices pour l’humanité…


Et nous en avons assez de ce sentiment d’impuissance, de ce sentiment de soumission imposé par les plus puissants de ce monde…par des influences extérieures qui viendraient sans cesse contrecarrer, s’opposer à ce qui me semble juste et profitable à chacun !


L’impact de ce Virus sur Moi et sur le Monde :


Sans même nous en apercevoir nous avons contribué à donner de l’ampleur à ce virus, lui fournir de l’énergie et une puissance de vie qui lui laisse de beaux jours devant lui si nous n’y faisons rien,


Simplement parce qu’actuellement nous donnons plus d’importance au messager (le virus) et à la peur qu’il aura généré, réveillant notre sentiment d’impuissance face à un monde qui semble aller à contresens de ce que nous désirons….

plutôt qu’au message qu’il voulait nous délivrer et qui n’avait d’autre objectif que nous pousser à une prise de conscience collective (qui n’aurait dû durer que l’espace d’un hiver…pas plus…),


Cette prise de conscience devait impacter la collectivité afin de solidariser le monde, de le pousser à agir main dans la main, dans une œuvre commune…ce que nous n’aurions pu réaliser concrètement si chacun avait continué à batailler dans son coin, comme c’est le cas jusqu’à maintenant mais dont les résultats restent minimes et localisés. (écologistes d’un côté, humanitaires de l’autre, associations diverses et variées..)


Ce cher virus a voulu nous prévenir, nous alerter, nous faire un peu peur pour que nous réagissions…..pour que nous nous rassemblions dans une œuvre commune…

Pour nous inviter à plus de solidarité, d’Unification entre les êtres peuplant cette terre,

Tous les êtres !…humains dont la marche de manœuvre, le choix que nous ferons collectivement agira sur nos animaux, minéraux et végétaux…et également en faveur de la Terre…Notre Chère Terre qui nous offre le Gîte et le Couvert….depuis des siècles…sans rien attendre en retour…

Ces êtres (le Terre y compris ) qui ont fait don de leur « être » pour servir l’homme et l’accompagner dans son cheminement nous demande aujourd’hui notre participation…


Car, jusqu’à aujourd’hui, l’homme a joui des bienfaits illimités de la nature….

Et aujourd’hui, elle nous demande de l’aide, une reconnaissance et une participation active et collective de notre part pour perdurer …car nous l’avons considérablement affaiblie….par notre immaturité….et notre insouciance…


Actuellement, La situation commence à nous échapper car plutôt que d’entendre le message, nous continuons à réagir selon le modèle passé, celui-là même que nous voulons transformer.. !

Car nous nous laissons embarquer par nos peurs, nous avons le sentiment que cette fois l’humanité est foutue, ne s’en sortira pas….que notre modèle économique est en perdition (oui, certes, mais en même temps c’est précisément ce que nous souhaitons changer…nous voulons plus équité, une meilleure répartition des richesses )


Car jusqu’à maintenant, nous avons concentré notre modèle d’évolution et nos aspects purement et strictement humain, sur la matière, considérant comme acquis et durable nos ressources (naturelles, économiques et sociales)

Notre modèle économique s’est focalisé sur « l’énergie » monétaire, alors que celle-ci n’avait que valeur d’accompagnant, de participant à notre réalisation, de vecteur d’échanges….et NON l’élément majeur qui devait Gouverner le Monde et le mettre sous son emprise, en s’appuyant sur nos ressources communes (minérales, végétales et…animales….)


Simplement, aujourd’hui, la vie me présente la solution de manière singulière et plutôt incongrue….


De recentrer mon énergie vers mes aspirations profondes et intrinsèques à chaque Être humain peuplant cette Terre, de reconnaitre mon "petit" pouvoir personnel afin d'œuvrer concrètement pour le collectif....et qui bénéficiera également à moi ...


Mais comme j’ai depuis longtemps cédé mon pouvoir aux autres, réagissant en fonction de ce que la vie me présente, pensant que je n’y pouvais rien ou pas grand-chose…

J’ai mis de côté ….puis oublié comment fonctionne mon Véritable Pouvoir d’Action…et comment je pouvais matérialiser concrètement les changements que je désire…


Alors un peu de technique,

Nous baignons tous dans des flux énergétiques qui, tel l’oxygène que nous respirons mais ne se voit pas…mais qui existe malgré tout …

Ces énergies ne sont que l’émanation de nos émotions, la rayonnance de nos pensées…


Ces émotions, ces pensées, suffisamment nourries, sont capables de créer notre réalité, matérialisant ce que l’on croit et ce que l’on souhaite (à condition d’avoir clairement conscience de ce que nous voulons concrétiser dans nos vies).

Cela a toujours fonctionné ainsi mais nous n’en avons pas conscience et, finalement, nous ne comprenons pas pourquoi, les résultats de mes attentes divergent de ce que je souhaitais vraiment…


Ainsi, quand individuellement, j’ai le sentiment que ce que j’entreprends se concrétisera avec certitude car je poserais les actions qui iront dans le sens que je souhaite…et que je n’ai aucun doute sur le résultat…

Immanquablement, ce sentiment et cette certitude, suffisamment nourris, me donneront entière satisfaction,


Voilà notre défi collectif !


Ce cher virus nous offre un moyen, exceptionnel et inédit, de réunir le plus grand nombre d’êtres humains qui par leurs émanations énergétiques en viendront à œuvrer pour une œuvre commune, révolutionnaire et bénéfiques à toute l’humanité afin de sauver notre Monde,

De nous réunir collectivement pour résoudre les questions sanitaires, écologiques, humanitaires…


De lui donner le visage de ce que nous souhaitons le plus au monde et témoigne de notre essence d’amour universel qui ne souhaite que le bonheur et la paix dans le monde…


Je ne connais pas un seul être sur terre qui ne souhaite cela….cependant quand nous pensons être seul à désirer une chose, pensant que les autres ne suivront pas, n’ont pas les mêmes ambitions….que l’humanité qui nous aura, si souvent, déçue ne peut comprendre ou que ses ambitions sont malsaines, égotiques ou matérialistes …

Je pourrais manquer de confiance et avoir peur que « les autres » s’égarent et nous dirigent dans le précipice….


Ce virus est un Cadeau fait à l’humanité toute entière…


Cependant, notre manque de confiance en l’être humain…

Nos doutes, nos peurs ont généré une toute autre histoire qui, actuellement, nous disperse….nous éloigne de NOTRE objectif, celui que nous avons appelé de tous nos vœux et qui ne vise, encore et toujours que la Paix, l’Amour et la Solidarité entre chaque être Humain qui peuple ce monde…et pouvant bénéficier à tous les êtres peuplant cette planète…


La bonne nouvelle, c’est que des solutions sont possibles,


Pour mieux comprendre mon pouvoir d’action et être efficace, j’ai nécessité à mieux canaliser mes émotions afin de générer le changement que je souhaite voir se produire,


Alors, je vous expose un exemple simplissime et banal de notre quotidien mais qui vous montre le pouvoir d’une seule énergie sur son entourage pour ainsi voir comment nos émotions peuvent déstabiliser et perturber l’équilibre de chacun et produire une nouvelle réalité :


Admettons que vous soyez dans une salle d’attente au milieu de 15 personnes.

Une femme entre, s’assied, et se met à pleurer,

Tout à coup, l’ambiance calme et détendue de la salle d’attente se transforme,

Certains vont réagir en la consolant, d’autres vont pester sur cette personne qui « perturbe », d’autres vont compatir dans leur coin et d’autres vont être mal à l’aise.


Qu’on le veuille ou non, le climat de la salle d’attente a changé, l’ambiance s’est modifiée,

générant diverses réactions ou émotions.

Générant ainsi une nouvelle réalité, qui variera selon les schémas de chacun,

Certains verront dans cette situation une confirmation que la vie est dure ou triste, que je ne suis pas seul(e) à souffrir..et ressentir mes propres souffrances en observant cette femme…

D’autres se mettront en colère devant des circonstances extérieures qui ne cessent de perturber leur bien-être, pensant que « la vie, le monde » s’acharne à me pourrir la Vie !

D’autres ressentiront le besoin d’agir…..hop hop hop ! un problème..je réagis, je m’active, je milite, je fais quelque chose car il m’est insupportable de voir la souffrance dans le monde…..


Quoi qu’il en soit, vous êtes d’accord avec moi !?

Ce n’est pas vous qui pleurez,

Pour autant, vos émotions seront modifiées, vous serez peut être mal à l’aise,

la quiétude qui vous accompagnait jusqu’alors s’est envolée laissant place à une lourdeur certes passagère mais qui a modifié d’une certaine manière votre état intérieur.

Ou votre impatience devant l’inertie de cette salle d’attente aura été canalisée vers cet autre sujet qui vous interpelle….et qui vous amène à relativiser votre propre situation….

Etc….chacun ramènera « le sujet » qui se manifeste sous nos yeux selon sa propre réalité et sa situation actuelle…


Si cette femme était entrée en riant, inévitablement l’ambiance de la salle d’attente aurait pris une toute autre allure…


Alors, j’en reviens à notre histoire de virus,


Heureusement que nous n’avons pas la même réaction vis-à-vis de tous les virus qui circulent dans le monde…..ce serait l’apocalypse ! plus aucune liberté de vie ne serait possible.

Nous resterions tous enfermés chez nous, affublés de combinaisons et entourés de murs capitonnés afin de nous protéger de tous les dangers « potentiels » de ce monde.


Ce que nous devons comprendre, c’est que, quelle que soit nos réactions et émotions relatives à la situation actuelle, nous participons à lui donner de l’ampleur, de l’importance,

et ainsi de le faire perdurer dans le temps,

de lui donner une forme concrète et durable tant que nous l’alimentons… selon ce que nous vivons respectivement, selon nos propres schémas et croyances sur la Vie, le Monde….


Notre Pouvoir personnel se manifeste constamment, sans même nous en apercevoir…

Et même si j’ai le sentiment que mon action concrète ou ma réaction émotionnelle est dérisoire….ou que j’opte pour le retrait, la discrétion …mes pensées et intentions agiront et manifesteront la véracité de mon intention…


Mon pouvoir personnel participera à alimenter un égrégore collectif ..soit dans le sens d’une peur, soit dans l’optimisme, soit dans mon rayonnement actif et productif….

Mais viendra, immanquablement, augmenter une jauge collective vers l’idée, la croyance et le sentiment que je ressens…

Imaginez une jauge faite d’un pourcentage, comme pour une élection, ma voix vaut un point…et agrémente la jauge de notre choix collectif…

Le total de la majorité viendra matérialiser « notre » nouvelle réalité,


Et sans m’en apercevoir, j’alimente cet égrégore et génère une toute nouvelle réalité !

Cette réalité qui s’actualise au gré de nos émotions, réactions ou peurs…


Ainsi, si j’ai peur de la Fin du Monde et que majoritairement nous avons le même sentiment, la même peur et que nous l’alimentons par nos propos, et ce, même si nos propos ne visent que la mise en garde, invite à la rébellion …mais que nous « énergisons » cette envie, que nous donnons notre voix en faveur d’une crainte que nous souhaitons « consciemment » éviter, ce désir que nous nourrissons par des mises en garde, des propos empreint de colère, de révolte…de peurs…


Nous ne faisons qu’alimenter la voie qui nous mène au précipice…

Et, il ne fera aucun doute que nous matérialiserons en commun… cette nouvelle réalité…qui va aux antipodes de ce que nous voulons « vraiment » !


Comment je l’alimente et lui donne une forme concrète et pérenne ?


- Quand je traite du sujet en en parlant autour de moi, diffusant de surcroît mon émotion sur le sujet, en exprimant ma position et mon avis sur le sujet,

Nos « bla bla » quotidiens nourrissent « le » sujet qui nous préoccupe, lui donnant une consistance et une véracité qui va bien au-delà de ce qu’il est initialement,

En blablatant sur ce qui me préoccupe et les peurs qui m’accompagnent….

Je lui donne du pouvoir, je l’enrichis de mes émotions qui m’accompagnent et perpétue sa légende…


Sans surprise, vous comprendrez que si vous êtes pessimistes pour l’avenir, que vos émotions s’orientent vers la peur d’un avenir qui court à la « cata »…nous avons de grandes chances que nos émotions collectives génèrent ce genre de résultat…


- Quand je manifeste, que je me rebelle « pour ou contre », « d’accord, pas d’accord », « le gouvernement m’impose… et ça m’emmerde »

et que je m’active et agis selon mes convictions, (comme ces manifestations « anti masques ») mais en utilisant le mêmes arguments que ceux auxquels je m’oppose,


je ne pourrai que constater que cela n’a aucun sens et que le résultat ne pourra être différent des schémas ancestraux contre lesquels je milite depuis si longtemps…

Je peux avoir le sentiment, l’intention que mes agissements aideront à une prise de conscience « collective » mais si j’utilise les mêmes « outils » que mon adversaire, je me positionne en dualiste qui lutte entre « bien » et « mal »…considérant que je suis, évidemment ! du côté du bien !


Alors, que l’autre (le gouvernement par exemple) considère également qu’il est du « bon » côté, et qu’il agit pour le bien commun en privilégiant la sécurité, la prudence et la prévention…

Résultat des courses…un partout…balle au centre….et la situation n’aura pas avancé d’un iota,


- Quand je diffuse à tout va les informations du docteur « truchemuche », les vidéos sur le sujet, les opinions de chacun…etc…

Je ne fais qu’alimenter le sujet…alimenter la peur, donner de l’importance à un sujet qui si la majorité le voyait comme banal et dérisoire…disparaitrait aussi rapidement qu’il est apparu…


En m’exprimant sur le sujet, je ne fais que lui donner de l’importance et du pouvoir…une force d’action qui pourrait le rendre plus virulent et ce, quel que soit ma position,


Ce « messager » , toujours ce virus, réagirait de manière légitime et logique en prenant plus d’ampleur car nous ne semblons pas comprendre ce qu’il veut nous dire…le Véritable message qu’il cherche désespérément à nous transmettre


Un peu comme quand vous défendez votre position sur « votre » sujet et que les personnes face à vous ne semblent rien comprendre,

De prime abord, vous allez vous expliquer simplement..en douceur… mais si la/les personnes ne comprennent toujours rien, vous allez « passer la seconde » et vous montrer plus affirmatifs, plus revendicateurs…jusqu’à devenir violents ….car « l’autre » ne comprend, visiblement, toujours rien…..


Pour exemple, on ne fait pas tout un foin pour la grippe hivernale…alors qu’elle fait de nombreuses victimes chaque hiver…mais, nous ne lui donnons pas plus d’importance qu’elle n’en a….alors d’elle-même elle disparaît…


Ce qui m’échappe, c’est qu’à chaque fois que je donnerai de l’importance à quelque chose, je le rends réel et concret dans ma vie, et il prendra l’image de ce que je crois…de ce qui est vrai pour moi…

Car cette énergie à laquelle je crois (consciemment ou inconsciemment) et que je revendique dans mes propos… selon mes propres convictions…ou sous une forme « pensée » prendra une tournure concrète et vérifiable dans l’énergie que j’aurai majoritairement nourrie


Ainsi, si je bataille pour le respect des animaux, que mes actions ne visent que la reconnaissance et le bien-être des animaux,

je pourrais être particulièrement déçu si ma croyance de fond est que monde est cruel…car ma réalité ne cesserait de me confirmer que ma croyance est fondée, identifiable et confirmée par moults exemples…alors que mes actions ne visent que la manifestation du contraire,


Et ma lutte me donnerait le sentiment de batailler pour rien…que personne ne comprend, que le Monde est vil et malveillant…insensible à la cause que je défends….en vain… car, je ne crois finalement plus en l’espèce humaine….


Alors que si j’agis en confiance, avec la certitude que l’humanité est intrinsèquement bonne, que mes actions porteront leurs fruits, tôt ou tard….

j’obtiendrais concrètement la confirmation de cette croyance…


Mon premier réflexe sera de faire abstraction des « qu’en dira t-on », des avis divers et variés qui viendraient perturber mon optimisme,

Laissez l’opinion de chacun…à chacun…


Selon les réactions de votre entourage,

Car, il n’y a pas de jugement à avoir, aucune nécessité à faire adhérer les autres à votre mode pensée, aucune revendication à avoir,

juste à maintenir Votre position, celle que vous estimez juste,

Sans vous préoccuper de ce que les autres en penseront,

ou faire de projections sur leurs réactions éventuelles et avis sur le sujet…


Car je sais la nécessité de rester ferme sur ce que je crois,

sans tenter quoi que ce soit pour faire adhérer les autres à prendre position en faveur de ce qui est « vrai » pour moi,

Mais d’ouvrir les esprits vers une autre solution possible….


A mon sens, et cela n’engage que moi, je ne détiens pas la vérité,

mais je fais le choix de la confiance, de l’optimisme,


Je fais le choix de ne pas me laisser embarquer par la peur collective,

De me dire que cela s’arrangera très vite,

Je me refuse à alimenter d’une quelconque manière le sujet en question,

Et cette publication est une exception,


Et, je vous invite à me rejoindre,

- A penser que : plus nous serons nombreux à positiver, en estimant que cela n’est qu’un cap à passer, manifestant la nécessité de revoir nos modes de fonctionnements globaux et dans tous les domaines qui touchent l’humanité,


- A voir l’absurdité de la situation, sans pour autant la juger, sans se dire « je dois porter un masque alors que l’on m’a précédemment dit que cela ne servait à rien », « que ce virus, qui agit comme une grippe hivernale, n’est pas plus dangereux qu’un des nombreux virus circulant dans ce monde »..


- A constater qu’il est inutile de se rebeller, de se mettre en colère et poser des actes de manifestations, car nous ne ferions que rendre encore plus réelle une situation que l’on sait absurde et sans fondements, car se faisant, nous lui donnons de l’importance, une légitimité d’être et qui ne cessera de nous fourvoyer et faire réagir nos gouvernements à plus de préventions et mesures astreignantes.


Nos débordements émotionnels et collectifs font peurs et incitent à prendre des mesures drastiques,


Alors donnons au monde des émotions positives et constructives….des réactions de sagesse, de maturité…qui par voie de conséquence…nous rendrons nos libertés…


- A obtempérer en nous pliant aux règles actuelles sans broncher…car cela ne durera qu’un temps..

car même si je me plie aux règles tout en bougonnant, je continue à alimenter un schéma de rébellion et de colère qui ne m’en seront que préjudiciable,


- A comprendre que nos gouvernements respectifs ne font que réagir à la psychose collective et agissent par prudence, cherchant à s’adapter à la situation,


N’oublions pas qu’ils en savent autant que nous ! sont perdus ! tout autant que nous…et ont également peur de ce que cela pourra engendrer….alors ne leur donnons pas de « grain à moudre », ne les encourageons pas à agir par prudence excessive sous prétexte que le peuple commence à partir « en vrille »


Ainsi, et par l’influence de nos émotions positives et collectives,

Nous serons en mesure de changer l’ambiance de « cette salle d’attente » dans laquelle nous patientons tous, végétons ou maugréons afin de voir un changement qui ira dans le sens de nos aspirations,


Nous avons un pouvoir individuel, que nous pouvons utiliser de la manière qui nous semble juste,

en agissant selon nos aspirations personnelles et profondes,

Alors, redirigeons nos aspirations personnelles et collectives, en nous adaptant aux circonstances,

Sans participer à un jeu auquel nous n’avons pas envie de jouer mais que les circonstances semblent nous contraindre à participer…


Ma participation n’aura de valeur et d’intérêt que si elle va dans le sens de mes aspirations et non dans le sens d’une revendication, car j’obtiendrais des résultats divergeant de mes réelles attentes,


Alors que quand j’exprime Qui je Suis, je n’ai pas nécessité à « faire » pour prouver quoi que soit ...

mais à être…naturellement et simplement….et je pourrais être surpris(e) des retombées inattendues d’un tel comportement qui pourrait aller bien au-delà de mes plus belles espérances.


Alors, Osons, Modifions l’ambiance collective et mondiale,


Pour se faire, nous pourrions utiliser un mantra collectif pour nous-même et les autres et qui dirait :

« aie confiance, tout va s’arranger, tout va bien se passer » » cela ne va pas durer… »


Alimentons notre égrégore par cet espoir de résolution pacifique, de confiance en Soi (car ma contribution, aussi minime soit-elle, est indispensable) et en l’humanité (car nous visons tous un but commun),

Harmonisons, tous ensembles, nos émotions afin de générer, de matérialiser la Paix et la Sérénité que nous souhaitons dans le monde…


Générons une nouvelle impulsion joyeuse et optimiste car nous sommes les créateurs de nos vies,


Progressivement, et par l’impulsion de mes émotions de confiance,

je contribuerai à véhiculer autour de moi un climat de paix, de sérénité,

Un optimisme qui deviendra contagieux, et empreint d’optimisme,


Et ainsi, je parviendrai à modifier l’ambiance….

Cette ambiance dans laquelle je baigne et qui ne sera jamais aussi sereine que je la souhaite si je ne fais pas l’effort d’y contribuer…par mon positivisme, ma joie, mon optimisme et mon engouement à participer à cette vie…cette vie que j’ai choisi de vivre et plus de subir …


Là réside notre capacité à faire changer le monde,

Dans ce pacifisme qui semble au-dessus des contingences influées par un climat général auquel je ne prends plus part, parce que mes ambitions sont ailleurs, parce que mes émotions sont exemptes de toute influence extérieure,

Et que j’œuvre dans le sens de mon bien-être et visant le meilleur pour chacun,


Là est notre Vrai Pouvoir, notre Vrai Richesse…

Faisons nous, d’abord, confiance, si nous voulons voir la Vie nous confirmer que nous avons eu raison de voir les choses ainsi…plutôt que d’attendre que la Vie nous donne des raisons d’avoir confiance….


Là est certainement une des leçons actuelles que l’univers nous invite à comprendre….

Et pas des plus simples, je vous le concède….


Tout mon meilleur,

Marie Laure

0 vue

7 Rue François Gillet

69003 LYON

Mobile: 06.61.23.26.89

asso_knowledge@yahoo.com

© 2020 by knowledge

  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page